Jamais deux sans trois dit l’adage. Les deux derniers billets postés étant des poèmes, il en fallait bien un troisième ! En réalité, si c’est la poésie qui nourrit récemment les billets de ce blog, c’est parce que j’ai n’ai bigrement pas le temps d’écrire grand chose d’autre.

Le poème suivant est tout frais ! Il est le fruit d’une petite évasion de l’esprit alors que j’étais dans les transports en commun parisiens. La poésie est résolument un authentique voyage sur les terres fertiles de la liberté.