Papiers de conscience

Manne incommensurable, insondable trésor,
Billets pour les écrins des chamanes opalins.
Masse aux cortex malléables, gisement d’or,
Dociles bovidés nourris à la carotte et au foin.

Le don compatissant de l’homo occidentalus
Sublime l’assistanat de l’indigence australe.
Oh ! Il s’enthousiasme pimpant Spartacus.
Mansuétude dupée par la septentrionale fringale.

La lettre est bien pliée, le chèque dûment signé,
Hourra !  Bouches affamées, voici un sursis !
La missive est fraîche et timbrée, l’ego rassasié,
Misérables émaciés, un autre sursaut de vie !

Pourquoi ? Tous les papiers de conscience
N’auront-ils de cesse de peser bien plus lourd
Que la conscience du papier ? Déliquescence
De l’altruisme authentique. Pauvre Darfour…

Modeste mécène, dessille tes iris éblouis,
Ils se jouent du déshérité que tu crois relever.
Ta bienveillance dévoyée assèche ses puits,
Tes dollars l’aident… À enterrer sa dignité.